L'aiguillée Sauvage

L'aiguillée sauvage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tutoriaux

tentative de transmission et de partage des connaissances

Fil des billets - Fil des commentaires

Le retour du bandana

Une idée piochée chez Doigts de Fée, pour un petit monsieur escargot mais qui ne va tout de même pas sortir en société avec un bavoir autour du cou, on a beau avoir 7 mois, on a sa fierté !

Baby Bandana

Un petit côté vintage (hum, oui, les années 80 ça fait un bail, ça n'est plus ringard, ça commence à tomber dans le vintage) pour un air baroudeur grâce à des bandanas offerts, neufs ou de récup', par de bien gentes dames qui aimaient l'idée de revoir un bambin avec un bandana autour du cou !
Monsieur va donc bientôt avoir un petit assortiments de bandabavouille gris et bleu.

J'ai fait le patron à partir d'un bavoir que j'avais et dont le tour de cou me convenait, s'il y a des intéressé(e)s je le scannerai pour le mettre en ligne :)

Edit 10/04/2015 : On me demande souvent le patron de ce bandana, que j'étais persuadée d'avoir mis en ligne depuis le temps !
Le voici donc à télécharger :  bavoir-bandana.jpg
Il suffit de l'imprimer en indiquant à l'imprimante de ne pas redimensionner, un repère de 5cm vous permet ensuite de contrôler la bonne taille d'impression.

Je n'ai pas encore non plus pris le temps d'écrire le tuto mais les photos sont prêtes, vous pouvez consulter l'album Flickr si besoin : https://www.flickr.com/photos/wildmary/sets/72157632102234979/
Lors du tuto j'ai fait des versions plus légères que je préfère finalement, en doublant le tissu simplement avec du jersey de coton. Par contre il faut faire attention à renforcer, avec un bout d'entoilage par exemple, à l'endroit où l'on met la pression pour plus de solidité.

Comment j'ai doublé la Belladone de Deer and Doe

Un problème avec mon hébergement m'a fait perdre tous les billets datant d'après octobre 2012. En attendant le rétablissement du billet sur mon blog, vous pouvez télécharger mon tuto complet au format PDF : doubler_une_robe_belladone.pdf
Et consulter les images en pleine taille dans mon album Flickr : Doublage de la Belladone

Doublure Belladone - étape 9 vue 2

Merci de votre compréhension :)

Elsa Cardigan

Pas vraiment un patron mais des notes assez détaillées, voici enfin mes notes pour réaliser le gilet de naissance Elsa :)

L'ensemble d'Elsa

N'hésitez pas à me faire des retours si vous le réalisez !

pdf.gif Elsa Cardigan - Français

pdf.gif Elsa Cardigan - English

Vous pouvez aussi le retrouver sur Ravelry pour vos projets et en téléchargement :)

Carré magique express

Recette express des fainéantes du dimanche soir

  • Prendre un morceau de lainage déjà tricoté, acheté au magasin de tissu du coin
  • Prendre les mesures et le schéma indiqué par Hélène
  • Ajouter si besoin quelques cm si on a l'impression d'être moins menue
  • Faire un ourlet sur 2 côtés opposés (côté qui formeront les manches)
  • Coudre comme indiqué sur 15cm pour former les manches (ne pas ajouter 5cm, ça fait des trous trop petits moins jolis...)
  • Border de biais le tour restant (tout prêt, le biais, c'est dimanche soir...)
  • Admirer son œuvre express et se dire qu'on a été bien bête de laisser dormir ce lainage pendant toutes ces longues semaines...

Arrêter les fils

À propos de mes surpiqûres de blouson, certaines m'ont demandé en quoi consistait le rentrage de fils et comment faire. J'ai donc profité dudit rentrage de fils pour concocter un petit how-to en images :)

Lire la suite...

[Trad] Livres de couture Japonais - Fin et Sommaire

Préambule

Je continue dans la traduction d'une série d'articles publiés par Korallin sur le blog anglophone label-free. Elle y décrit étape par étape sa méthode pour déchiffrer et coudre des patrons issus de livres Japonais.
Il est donc à noter que "je" n'est pas moi et que la méthode n'est pas forcément la mienne (même si je peux bien évidemment répondre à d'éventuelles questions que ces articles amèneraient), il s'agit d'une traduction littérale.
À noter aussi que je n'ai pas traduit les liens pointés et les ai laissés tels quels, hormis les liens vers les articles eux-mêmes qui pointent vers la version française. Vous pouvez constater cela par l'indication de langage à chaque lien donné. Pour ce qui est des images de vocabulaire, vous pourrez trouver sur Japan Couture Addicts un lexique Japonais/Anglais/Français.



La robe finie

Voila le billet final de ma série comment coudre à partir de livres Japonais. La dernière fois nous avons vu comment coudre. Aujourd’hui je vous montre ma robe finie et un sommaire des billets.

Donc, voila la robe : Tout ce dur labeur et mon mari trouve que c’est juste une robe ! :D

Voila où vous pouvez trouver les différents billets de la série :

[Trad] Livres de couture Japonais - La couture

Préambule

Je continue dans la traduction d'une série d'articles publiés par Korallin sur le blog anglophone label-free. Elle y décrit étape par étape sa méthode pour déchiffrer et coudre des patrons issus de livres Japonais.
Il est donc à noter que "je" n'est pas moi et que la méthode n'est pas forcément la mienne (même si je peux bien évidemment répondre à d'éventuelles questions que ces articles amèneraient), il s'agit d'une traduction littérale.
À noter aussi que je n'ai pas traduit les liens pointés et les ai laissés tels quels, hormis les liens vers les articles eux-mêmes qui pointent vers la version française. Vous pouvez constater cela par l'indication de langage à chaque lien donné. Pour ce qui est des images de vocabulaire, vous pourrez trouver sur Japan Couture Addicts un lexique Japonais/Anglais/Français.



La couture

Aujourd'hui je continue ma série de billets, comment coudre à partir de livres Japonais. Vous pouvez lire le dernier article sur la coupe. Aujourd'hui je vais parler de la couture. C'est assez simple à expliquer.

Avant de commencer à coudre mon projet, je m'assure que j'ai bien toutes mes pièces. Je ne peux pas vous dire combien de fois j'ai égaré un morceau et ai dû tout arrêter pour la couper à nouveau ! C'est très ennuyeux car je n'ai pas d'endroits séparés pour coudre/couper. Parfois cela veut donc dire tout bouger de la table juste pour couper ce morceau et tout remettre en place. RAAAH !

Je repasse aussi mon entoilage thermocollant sur le tissu avant de commencer. Puis je couds quelques lignes sur une chute de tissu pour m'assurer que la tension est bonne. Je fais aussi quelques points de soutien sur les épaules et les emmanchures, juste au cas où. Et j'ai toujours au moins 2 bobines de prêtes. Maintenant avec tout ça je suis prête à commencer.

Voila quelques nouveaux mots traduits des instructions :

ギャザ : fronces
裏 : envers
表 : endroit
ステッチ : point
バイアス布 : biais
切り込む : couper, rogner

Et voila l'image au cas où vous ne verriez pas les caractères.

Ok, maintenant la couture. Pour coudre, tout ce dont vous avez besoin est de déchiffrer les dessins. La plupart des étapes sont faciles à comprendre. Ce sont les dessins détaillés qui sont délicats, comme dans mes instructions page 2 et page 3. Mais une fois que vous avez saisi, vous avez juste à coudre dans l'ordre indiqué et voila !

Voila un exemple de l'ordre dans lequel je dois coudre :

  1. Coudre les pièces de devant aux jougs
  2. Coudre le devant au derrière au niveau des épaules
  3. Coudre les côtés
  4. Plier et coudre l'ourlet du bas
  5. Plier et coudre les bords de devant de la robe
  6. Coudre les parementures dos et devant
  7. Faire 2 brides à boutons
  8. Coudre la bande de taille (biais pour la coulisse de l'élastique)
  9. Coudre les bracelets et côtés de manches
  10. Monter les manches
  11. Coudre la ceinture
  12. Coudre les boutonnières et boutons des manches et faire les passants de ceinture

Pour celles d'entre vous qui sont curieuses, je donne plus de détails sur les étapes de ma robe sur mon blog. [traduction à venir - NDT]

Mon prochain billet sera à propos de la robe finie.

[Trad] Livres de couture Japonais - La coupe

Préambule

Je continue dans la traduction d'une série d'articles publiés par Korallin sur le blog anglophone label-free. Elle y décrit étape par étape sa méthode pour déchiffrer et coudre des patrons issus de livres Japonais.
Il est donc à noter que "je" n'est pas moi et que la méthode n'est pas forcément la mienne (même si je peux bien évidemment répondre à d'éventuelles questions que ces articles amèneraient), il s'agit d'une traduction littérale.
À noter aussi que je n'ai pas traduit les liens pointés et les ai laissés tels quels, hormis les liens vers les articles eux-mêmes qui pointent vers la version française. Vous pouvez constater cela par l'indication de langage à chaque lien donné. Pour ce qui est des images de vocabulaire, vous pourrez trouver sur Japan Couture Addicts un lexique Japonais/Anglais/Français.



La coupe

Voila le prochain article de ma série comment coudre à partir de livres de couture Japonais. Vous pouvez lire comment tracer le patron et voir un exemple de patron tracé.
Aujourd'hui, je vais vous parler de couper les pièces.

J'ai déjà lavé et séché mon nouveau tissu plusieurs fois pour éviter qu'il ne rétrécisse. Je l'ai repassé et maintenant il est prêt à être coupé. Je trouve que cette étape est la plus simple, il y a rarement besoin de traduction. Mais voici quelque mots du patron avec lequel je travaille :

前 : devant
後ろ : dos
袖 : manches
カフス : poignet
ョーク : joug (dessus des épaules)
リボン : ceinture
前見返し : front facing
後ろ見返し : back facing
わ : fold

Si vous ne voyez pas les caractères japonais, voila une image.

Bien, regardons le plan de coupe. Mes 7 pièces de patron sont là. Il y a aussi d'autres pièces que je n'ai pas, je les ai coloriées en jaune. Il s'agit de pièces qui ne viennent pas de la planche à patron. Mais pas de panique : les dimensions sont écrites sur le schéma.

Donc par exemple, les 3 morceaux à gauche sont des bandes de biais de 3,5cm de large. Et la pièce à droite doit être de 12cm sur 104, 106, 109 ou 111cm, qui correspondent respectivement aux tailles 7, 9, 11 et 13.

Maintenant, comment placer le tissu pour couper ? Pour savoir cela, regardez les endroits que j'ai indiqué en bleu. Ils indiquent le droit fil et comment plier votre tissu. Prêtez particulièrement attention à l'endroit où plier car il y a des pièces qui sont coupées le long du pli (le dos et la ceinture).

Les pièces à gauche sont placées dans le droit fil. Le tissu est plié juste pour la pièce du dos. Cela laisse plus de tissu pour couper le biais qui n'est coupé que sur une seule épaisseur.

Et le tissu à droite est plié perpendiculairement au droit fil alors je finirai avec 2 exemplaires de chaque pièce de ce côté. L'exception est la parementure dos : je n'ai besoin que d'une. Et le schéma le dit (1 –quelque mot japonais– entre parenthèse).

Une fois que je sais comment tout est supposé être coupé, je marque sur mon tissu tous les repères comme les flèches et encoches. Puis je place mon entoilage sur les pièces qui en ont besoin, comme ça je ne coupe qu'une seule fois. Enfin j'utilise des objets pour tenir mon patron en place et couper.

Voyez, c'est simple :)
Le prochain billet sera sur la couture.

[Trad] Livres de couture Japonais - Tracer

Préambule

Je continue dans la traduction d'une série d'articles publiés par Korallin sur le blog anglophone label-free. Elle y décrit étape par étape sa méthode pour déchiffrer et coudre des patrons issus de livres Japonais.
Il est donc à noter que "je" n'est pas moi et que la méthode n'est pas forcément la mienne (même si je peux bien évidemment répondre à d'éventuelles questions que ces articles amèneraient), il s'agit d'une traduction littérale.
À noter aussi que je n'ai pas traduit les liens pointés et les ai laissés tels quels, hormis les liens vers les articles eux-mêmes qui pointent vers la version française. Vous pouvez constater cela par l'indication de langage à chaque lien donné. Pour ce qui est des images de vocabulaire, vous pourrez trouver sur Japan Couture Addicts un lexique Japonais/Anglais/Français.



Tracer

Aujourd'hui je continue ma série comment coudre à partir de livres Japonais. Vous pouvez lire le dernier article à propos des tailles et fournitures.

Ok. Alors vous connaissez votre taille. Et vous avez vos fournitures pour votre projet. Maintenant il est temps de s'attaquer aux pièces du patron. Tout ce dont vous avez besoin est assez basique : papier, stylo et une règle. Oh j'ai failli oublier, et du scotch. C'est tout ce que j'avais lorsque j'ai commencé, rien d'exceptionnel. J'utilisais ce que j'avais sous la main, comme ce rouleau de papier :

Ce n'est pas très transparent mais je peux voir les patrons à travers. C'est pratique et long et si je suis trop court à un endroit je peux scotcher des rajouts. Ma règle préférée est une règle transparente de patchwork et j'utilise une jauge de couture aussi. Voyez, des choses basiques.

Mais si vous souhaitez ajouter des outils utiles, je vous recommanderais ce traceur de marges :

J'en ai eu un récemment. C'EST GENIAL ! Ça permet de tracer bien plus vite et facilement.

Un autre outil que j'ai eu récemment est une règle courbe pour les emmanchures et lignes de cou. Youpi !

Et enfin, Kwik Trace Cloth ou Swedish Tracing Paper "[types de papiers à patron - NDT]" pour que vous puissiez mieux voir ce que vous tracez. Je n'en ai jamais utilisé mais ça semble super, arriver à voir clairement ce que l'on dessine.

Trouver les pièces du patron

Maintenant il faut trouver les pièces du patron. Avec mon livre il y a deux planches de patron, imprimées recto-verso. Je n'ai pas besoin de toutes les ouvrir, il me suffit de regarder la liste de patron comme celle-ci, et trouver le patron numéro 7. Une fois que j'ai cela, je sais sur quelle page sont mes pièces.

La première fois que vous dépliez ces feuilles ça peut être un peu effrayant. C'est un beau bazar. Il y a des nombres partout et des flèches et toutes sortes de lignes ! Et les pièces sont dessinées les unes sur les autres. C'est juste de la FOLIE ! J'ai colorié dans 2 couleurs différentes mes pièces en vert et bleu pour montrer la folie.

Ça semble dingue mais ensuite tout prend son sens. Les divers nombres et lignes correspondent aux différentes tailles ou au numéro de patron. Par exemple si vous regarder ceci :

En partant du haut, le "07, 19, 24" sont pour les patron 7, 19 et 24. et il y a 4 lignes : une pour chacune des tailles. Et ce "06" ? C'est pour le patron 6. Enfin il y a "07, 19 見返し". Vous pouvez comparer ces caractères à ceux de la page des instructions. "後ろ見返し" se traduit par "parementure intérieure". Vous voyez ? Rien de bien méchant. Vous n'êtes pas en train d'hyperventiler, n'est-ce pas ? :)

Marges de couture

Ok. Maintenant que vous avez compris comment un patron est présenté, vous devez penser aux marges de coutures. Les patrons Japonais N'INCLUENT PAS ces marges. Il suffit de regarder le dessin sur la page des instructions pour le vérifier. Comme pour le mien. Le 1.5 indique que je dois ajouter 1,5cm de marge de couture. Les 3 sont pour les ourlets. Vérifiez bien avant de commencer ou vous pourriez vous retrouver avec un beau raté (exactement ce qui m'est arrivé hier).

Parfois il y a des astuces épineuses. Une de mes pièces est scindée en 2 avec une marge de 6cm entre les 2, une de 2,5cm d'un côté et une de 1,5cm de l'autre. Délicat, délicat...

Tracer

Une fois que je sais combien de marge ajouter, je scotche mon papier sur mon patron pour ne pas qu'il bouge. J'utilise du scotch de base. Mais je le rends moins collant en le collant sur moi d'abord. Ensuite je décalque méticuleusement tout le patron.

Voila comment j'ajouterais les marges de couture sans le traceur de marges ou la règle courbe. S'il s'agit d'une ligne droite, il est facile de dessiner les marges avec ma règle à patchwork. Pour les courbes je marque des points pour les marges avec une jauge de couture.

J'utilise des points parce que mes lignes à main levée sont toujours trop irrégulières. Vous vous souvenez ? Je suis tatillonne là-dessus.

Maintenant, si vous utilisez un traceur de marges, souvenez-vous, vous coudrez à 1,5cm de marge. Pour l'ourlet je double habituellement et obtient un ourlet de 3cm. Vous ne suivrez plus le patron exactement après cela alors assurez-vous de le noter sur le patron que vous tracez.

Et voila !! Un parfait patron tracé avec des marges de coutures ajoutées.

Ok. Je pense que ce sera tout pour aujourd'hui. La coupe fera l'objet du prochain article.

[Trad] Livres de couture Japonais - Tailles et fournitures

Préambule

Je me lance dans la traduction d'une série d'articles publiés par Korallin sur le blog anglophone label-free. Elle y décrit étape par étape sa méthode pour déchiffrer et coudre des patrons issus de livres Japonais.
Il est donc à noter que "je" n'est pas moi et que la méthode n'est pas forcément la mienne (même si je peux bien évidemment répondre à d'éventuelles questions que ces articles amèneraient), il s'agit d'une traduction littérale.
À noter aussi que je n'ai pas traduit les liens pointés et les ai laissés tels quels, hormis les liens vers les articles eux-mêmes qui pointent vers la version française. Vous pouvez constater cela par l'indication de langage à chaque lien donné. Pour ce qui est des images de vocabulaire, vous pourrez trouver sur Japan Couture Addicts un lexique Japonais/Anglais/Français.
Je n'ai pas non plus traduit le premier article auquel il est fait référence, dans lequel elle indique comment elle trouve des idées à réaliser et des livres à acheter, pour cela je vous invite à aller visiter le blog JCA, ses belles réalisations, ses bonnes adresses ;)



Tailles et fournitures

Ceci est le second article de ma série comment coudre à partir de livres Japonais. Dans la première partie [non traduite - NDT], j'expliquais comment je trouve des projets à faire et où acheter les livres. Ce billet portera sur la taille et les fournitures.

Si vous ne souhaitez pas lire l'intégralité de ma façon de faire, voici déjà quelques mots japonais de couture qui permettent de débuter :

バスト : poitrine
ウエスト : taille
ヒップ : hanches
材料 : fournitures
布 : tissu
幅 : largeur
接着芯 : doublure
ゴムテープ : élastique
ボタン : bouton
木綿 : coton
麻 : lin
ファスナー : fermeture à glissière (fermeture Éclair)
バイアス布 : biais
糸 : fil
カギホック : agrafe, crochet

J'espère que vous pourrez voir les caractères japonais. Sinon voila une image.

Ok, pour le reste d'entre vous, c'est parti ! Lorsque je couds depuis un livre de couture japonais, j'utilise beaucoup d'hypothèses : en regardant les images, j'arrive en général à imaginer ce dont j'ai besoin. Si cela ne fonctionne pas, je fais une supposition sur le mot, le tape dans le traducteur en ligne de Google et vérifie alors si le mot japonais correspond. Ou alors je regarde les traductions d'autres personnes. J'ai utilisé le pdf de My Little Mochi, Aide pour les patrons japonais, ou encore celui de batty chan, Comprendre les patrons Gosurori. Une nouveauté pour moi : les termes de couture et de patrons japonais de Jennifer, de Moving Hands.

Cela peut être un peu long de tout saisir mais il vaut mieux avoir tout sous la main lorsque vous cousez. C'est quelque chose qui me fait souvent terriblement défaut. Je commence souvent avec juste le tissu. Je vais aussi loin que je peux et me retrouve alors coincée parce qu'il me manque quelque chose. Mais je veux vous enseigner la bonne façon de faire et non la façon Korallin courant partout comme un poulet sans tête. Mais bien sûr il n'y a pas de règle, vous pouvez aussi faire la façon poulet sans tête :)

La taille

La première chose que vous devez trouver est la taille. Il doit y avoir un tableau dans votre livre ou sur la planche à patron qui ressemble à ceci :

Il se présente comme un tableau de tailles habituel avec les mesures en centimètres. Si vous souhaitez savoir ce que cela représente en pouces et que vous avez égaré votre mètre, comme moi, vous pouvez aller sur Google pour les conversions d'unités. Tout ce que vous avez à faire est taper 'nombre' cm en pouces dans la barre de recherche et il fera la conversion pour vous. Par exemple si vous tapez "78cm en pouces" il vous donnera le résultat "30.7086614 pouces". Allez-y, essayez. J'utilise aussi ceci pour faire des opérations mathématiques. C'EST TOUT SIMPLEMENT GENIAL ! Pas besoin d'ouvrir de calculatrice et de faire d'ennuyeux calculs mentaux.

Ok, retour à notre tableau. Il y a les tailles 7,9, 11 et 13. Prenons la taille 7 par exemple, on trouve les mesures suivantes :

バスト : poitrine 78cm
ウエスト : taille 59cm
ヒップ : hanches 86cm

Je n'ai pas très bien compris ce que signifie la dernière ligne mais c'est toujours 160. Cela ne change pas d'une taille à l'autre alors je ne suis pas très inquiète. Est-ce que quelqu'un sait ce que signifient ce mot ? Dois-je m'inquiéter ? :-D * EDIT - Le 160 est pour la taille de la personne. Merci à toutes pour vos commentaires ! *

Maintenant avec ces informations vous pouvez trouver quelle taille faire et vous êtes encore bien plus avancée que ce que j'étais lorsque j'ai commencé à coudre des vêtements Japonais. Si j'avais su lire le tableau des tailles j'aurais réalisé que tout ce que je cousais pour ma fille allait être trop grand et pour moi, trop petit.

Maintenant, que se passe-t-il si vous êtes comme moi en dehors de ces tailles ? Et bien, j'ai juste trouvé récemment : vous pouvez adapter la taille du patron. Cette page, sur Sense and Sensibility, vous apprendra comment.

Fournitures

Maintenant il est temps de nous assurer que nous avons tout le matériel nécessaire pour notre projet.

Regardons la première page des instructions, pour la robe chemisier choisie comme exemple. Voila les mots que vous devez trouver pour voir la liste de fournitures. Ils sont généralement situés en haut de la page d'instructions. Ces mots se traduisent littéralement par "matériel" : 材料

Maintenant il y a 4 lignes après cela, donc je sais que j'ai besoin de 4 choses.

En premier dans la liste, en utilisant ma méthode de vérification d'hypothèse, je vois qu'il me faut du tissu. Et le 'm' pour "mètres" est une conclusion logique. Le mot que vous voyez en début de ligne est le mot "vêtement" : 布

J'ai donc besoin de 3,5m de tissu en 110cm de large. "large" en Japonais est 幅

Et zut, en utilisant le convertisseur de Google en yards je me rends compte que je n'ai pas assez de tissu. Il me manque 10 pouces. Ok je vais devoir utiliser un autre tissu.

Le prochain sur ma liste est l'entoilage : 接着芯
En regardant les images je m'aperçois que je vais avoir besoin d'entoilage pour certaines pièces qui sont ombrées différemment. Mais j'ai dû chercher et chercher pour vérifier cette définition !

Ensuite nous avons l'élastique : ゴムテープ
Si vous regardez bien il y a 4 nombres différents : 80cm, 85cm, 90cm, et 95cm. Ils correspondent aux différentes tailles : 7, 9, 11 et 13.

Et en regardant l'image je sais que je vais avoir besoin de ボタン
4 boutons de 1,3cm de diamètre.

Vous voyez ce que je veux dire à propos des hypothèses :)
Ok, je vais m'arrêter là, je pense que je suis en train d'entrer dans la zone de surcharge d'information. Vous pouvez remonter en haut de billet pour revoir les mots de base et aller voir les liens.

Le prochain article sera sur comment je trace les patrons.

- page 1 de 2