L'aiguillée Sauvage

L'aiguillée sauvage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le dragon maudit

Je termine ma mini-séries des dernières cousettes par une veste dragon que j'ai fantasmée depuis bien longtemps (je dois avoir le patron depuis plus d'un an, si ce n'est pas 2). Je l'ai rêvée, pensée, puis me suis lancée. Le petit bonhomme me voyant faire m'a un jour dit "moi je le veux rouge"... oui ben trop tard c'est vert... il n'a pas plus protesté que ça... Et depuis quelques semaines il a réclamé un déguisement de loup... OK, on verra après... Mais est-ce ça ? Est-ce tout simplement l'esprit d'opposition mêlé à un caractère tétu bien trempé ? Mystère... Toujours est-il qu'il refuse catégoriquement de le mettre ! Pas même 30 secondes pour une photo, il n'y a pas moyen ! Il a accepté UNE fois de mettre "juste la capuche et pas les bras" mais même en tenant l'appareil photo prêt et braqué sur lui on n'a pas eu le temps de le prendre... Voici donc quelques photos de ce pauvre petit dragon orphelin :

Pattern Twig+Tale Pathfinder Vest + Dragon

Patron de la veste Animal Vest avec l'add-on dragon.

J'ai longuement hésité sur la crinière car je voulais un gilet mettable au quotidien. J'avais d'ailleurs initialement prévu de faire les ailes et la queue amovibles. Et puis, je ne sais pas, j'ai voulu tester la technique et puis j'ai trouvé ça chouette et arrivée à ce stade ce n'était déjà plus mettable pour l'école alors autant y aller à fond, j'ai tout fixé en suivant le modèle !
Peut-être est-ce finalement "too much" pour lui ?

J'adore cette marque de patron, autant pour le rendu final que pour la fabrication des vêtements : tout tombe impaccablement, tout est bien pensé dans le moindre détail pour le rendu final comme pour les étapes de couture. Là où certains auraient fait surpiquer par dessus une surpiqûre ils ont pensé à faire faire en premier une piqûre partielle puis à la fin la dernière qui la rejoint.

Pattern Twig+Tale Pathfinder Vest + Dragon

Les griffes sous les poches sont piquées au vêtements pour éviter qu'elles ne s'abîment ou s'arrachent :

Pattern Twig+Tale Pathfinder Vest + Dragon

Et une petite dernière, pas forcément très jolie, mais pour mieux voir les oreilles et la peau de nounours qui rend le gilet bien chaud et moëlleux :

Pattern Twig+Tale Pathfinder Vest + Dragon

Maintenant il me faut décider quoi faire avec ce gilet... Le garder pour le souvenir, le garder en espérant qu'il voudra le mettre un jour (ce n'est pas impossible, l'histoire nous l'a montré) ou le vendre, comme certains me le suggèrent... J'aviserai !

Cousettes 2018

Encore mon petit retour annuel en mode "cette fois c'est promis, je reprends le blog" :D

Il faut dire que, paradoxalement, j'ai beaucoup plus cousu cette année ! Mon mari a fini les travaux qui font que j'ai désormais un vrai bureau/atelier dans lequel j'ai la place de m'étaler tout un tas de rangements, la place pour mes machines et la possibilité de laisser les choses en plan pour les reprendre plus tard. Tout cela m'a grandement aidé à reprendre le chemin de mes machines et l'envie de vous montrer tout cela.

Je vous épargne les petits slips cousus à la va-vite et vais vous présenter les plus jolies choses que j'ai pris la peine de photographier correctement :)

Je vous présente donc tout d'abord un jean, pour mon grand qui les use plus vite que son ombre :

Jean comme un vrai - détail dos

Patron issu du Ottobre 1/2018, il a tout d'un grand : empiècement dos, poches en 2 parties avec surpiqûres décoratives, surpiqûres simples ou doubles partout où il faut, avec mouche d'arrêt sur les côtés

Pour m'amuser un peu plus, j'ai surjeté en rouge à l'intérieur :

Jean comme un vrai - détail bas de jambes

... pour assortir aux fonds de poches rouges !

Jean comme un vrai - détail poche devant

On aperçoit sur cette photo la fausse braguette et la taille élastiquée, bien plus pratique et bien mieux ajustée que les tailles du commerce, toujours trop larges pour ma grenouille.

Le pantalon a depuis été orné d'un Iron Man au genou, n'ayant pas résisté plus longtemps que n'importe quel autre pantalon mais 1/ il m'a coûté bien moins cher que n'importe quel autre pantalon, ayant acheté le jean à vil prix je ne sais plus sur quel site et 2/ c'est la 1ère fois qu'un écusson thermocollant tient le choc plus d'une journée, y compris après plusieurs passages en machine, youpi :D

Batjean

Pour l'automne 2015 c'est un pantacourt que j'ai cousu à mon grand. Il lui plaisait beaucoup mais, comme tout superhéros qui se respecte, il tenait à rester discret et ne voulait pas que je le photographie :D

batpantacourt-robin_01

Issu du magazine Ottobre 3/2014, j'ai hésité car je n'avais pas de fil cordonnet, et puis finalement j'ai pris simplement un fil contrastant marron et me suis lancée dans tous les détails du modèle
Pour le tissu, il s'agit encore du même jean de chez Rijstextiles, dont j'avais acheté un coupon de 3m dans l'espoir de me faire un jean pour moi en plus.

batpantacourt-robin_02

Doubles surpiqûres, mouches d'arrêts, poches plaquées à rabats boutonnés...

batpantacourt-robin_03

Pour mettre toutes les chances de mon côté j'ai rajouté un motif thermocollant (trouvé dans Dieu sait quel magasin ou grande surface) de Batman car monsieur la fashion victim a décrété depuis bien longtemps qu'il voulait des motifs sur ses vêtements...
Bon, soyons honnête, sur les pantalons il s'en fiche un peu, c'est moi que ça amusait :D Mais quand même, dans le doute... Et puis ces grandes poches sans rien c'était tout de même un peu tristoune.

batpantacourt-robin_04

Oh oh, serait-ce un sourire qui commence à poindre ? Le héros lâcherait-il du lest ?

batpantacourt-robin_06

J'ai eu un peu de mal à comprendre les explications de la fausse braguette mais je m'en suis sortie. Ça fait bien longtemps alors je ne me souviens plus du pourquoi du comment mais finalement ce n'est pas si sorcier !

Le seul défaut que j'ai trouvé à ce modèle ce sont les ourlets et la taille. Je me suis contentée d'une simple glissière à la taille pour y insérer l'élastique et pour les ourlets j'ai fait un mix qui n'est pas très réussi : j'ai fait un simple ourlet en repliant une fois le tissu par dessus l'élastique et en le piquant au point zig-zag. C'est un peu délicat car il ne faut pas piquer sur l'élastique mais ainsi ça évite d'avoir à laisser une ouverture et refermer. Au final le résultat n'est pas très heureux, il y a un endroit où j'ai cousu à côté, du coup ça fait un bec (on le voit sur la 1ère photo) et à l'usage le tissu s'est effiloché malgré le zig-zag, il faudrait aujourd'hui que je le reprenne :/
Oui parce que j'ai la chance d'avoir un petit modèle menu : 1 an après son pantalon, qui était un poil long, lui va toujours, il lui fait à présent un vrai pantacourt ! Les genoux sont à présent bien en place, j'envisage de lui en faire un second en partant sur la même taille, du coup. En plus ce modèle s'appelle Linus, je peux difficilement passer à côté ! (ceux qui comprennent comprendront...)

batpantacourt-robin_05

Ah ça c'est bon, pour montrer le derrière, pas de problème :D

Blouson en jean - 2ème

Au printemps, j'ai fini par craquer et aller chez notre marchand de meubles suédois préféré pour m'acheter une table que j'ai mis dans la pièce en travaux (nous construisons une extension à la maison) et ainsi la décréter "mon atelier" et non plus "le futur bureau" ou "la salle de jeux". Depuis, on ne m'arrête plus ! Enfin, façon de parler, disons que par rapport aux mois précédents, quelques ouvrages en quelques mois, c'est énorme...

Voici donc un 2ème blouson, pour le 2ème garçon de la maison.

J'avais ce patron de C'est Dimanche depuis un bout de temps, je le trouvais très mignon avec son côté classique et vintage, mais un peu trop sage pour mon petit monstre. J'ai donc repris mon jean et mes tissus Soft Cactus (et puis comme ça ne j'avais pas à réfléchir des heures pour trouver la bonne association), d'autant que le grand voulait que son frère ait le même blouson que lui (les explications furent longues, nombreuses et laborieuses pour lui faire comprendre que les tissus étaient les mêmes mais que ce serait "assorti" mais pas "pareil").

Blouson Marc

Patron Salzbourg de C'est Dimanche

Toujours le même assortiment de tissu, donc, que pour le sac à dos et le blouson dinosaure mais pas dans le même ordre, pour une simple question d'agencement des pièces sur le tissu, j'en suis à l'exploitation des chutes de chutes ! Comme pour le grand frère, l'intérieur des manches est blanc, je n'avais aucun tissu dans lequel je pouvais caser ces pièces. J'ai tout de même fait le bout en tissu de couleur car c'est un des intérêts de ce modèle, je trouve, ces jolis revers de manches.

Blouson Marc - détail boutonnage

 Pour la patte de boutonnage, j'ai choisi des pressions KAM, elles sont un peu difficiles à ouvrir mais le tissu est entoilé à cet endroit là et en faisant un peu attention ça va. Je regrette juste de ne pas en avoir eu des rouges ou, mieux, des oranges, pour un peu plus de peps.

Blouson Marc - détail surpiqûres

Pour un côté un peu plus "blouson en jean" j'ai fait une double surpiqûre à peu près partout où je le pouvais, avec un fil normal gris foncé, n'ayant pas de cordonnet le jour où j'ai enfin eu l'occasion de coudre :D

Et enfin, le petit détail chic et pratique : mon bonhomme mettant du 18 mois j'ai fait du 2 ans pour qu'il soit à l'aise avec le pull et qu'il puisse le remettre à l'automne, mais les manches étaient beaucoup trop longues...

Blouson Marc - détail poignets

J'ai mis 2 pressions femelles sur la manche, pour que la longueur soit réglable !

Enfin, cette fois au moins avec lui, pas de problème pour anonymiser les photos de face, il s'en charge bien tout seul :D

blouson-marc.jpg

Dinomania

Après un bref passage par l'été au mois d'Avril, l'hiver était revenu, et soudain, paf, sans prévenir : le printemps !

Mon grand ne voulait pas quitter sa doudoune rouge mais il a été question d'un blouson dinosaure (oui à 4 ans 1/2 et en moyenne section, il est toujours question de dinosaure). Ayant déjà moi-même une petite idée derrière la tête, j'ai sauté sur mes livres et mon métrage de jean acheté l'an dernier et trouvé mon bonheur dans le Ottobre 1/2013 avec le blouson 12 : Against the Wind

Blouson Robin

Blouson Robin - détail poches

 Je n'ai pas mis les rabats de poche mais j'y ai ajouté des pressions KAM après que les coutures ont lâché une première fois. Coutures que j'ai au passage renforcé par un triangle en haut.

Le haut de la fermeture est protégé par la sous-patte, dont le revers s'avère plus court que prévu : Ottobre prévoit une fermeture de 44cm sauf qu'en France elles font 45... J'ai rallongé au niveau de l'ourlet mais pas eu le courage de refaire ma patte qui était déjà prête au moment où je m'en suis aperçue.

Blouson Robin - détail patte

Où l'on aperçoit pourquoi la fermeture est jaune... déjà pour égayer un peu le sobre blouson bleu (un flex est prévu sur le devant, mais je ne sais pas quand il sera fait) et puis parce que le jaune est la couleur préférée de Robin et enfin parce que...

Blouson Robin - détail doublure

La doublure est un joyeux assemblage de chutes de tissus Soft Cactus qui me restaient du sac à dos du petit frère (et les manches en blanc car je j'avais pas de morceau assez grand pour les y caser).

Et donc, c'est bien joli tout ça mais on voit des voitures, il n'y a pas l'appliqué... où qu'il est donc, ce dinosaure tant demandé ? hein ? hein ? mère indigne !

Et bien il est là, le dinosaure !!

Blouson Robin - crête dinosaure

J'ai coupé les pièces dos et capuche au milieu pour y adapter le principe de la combinaison Baby Dino du même numéro, en agrandissant les piquants.
Ce n'est finalement ni compliqué et pas si long à faire, surtout quand on est l'heureuse nouvelle propriétaire d'un cutter rotatif !!

On ne voit pas grand chose de cette crête, c'est normal : c'est une plaie à photographier sur ceintre un blouson à capuche ! J'ai réussi à voler 2 (moches) photos en allant à l'école, il faudra se contenter de celles-ci je pense :D

2016-06-09_10-31-55 2016-06-09_10-32-45

Au final, rien à redire sur le patron, comme d'habitude avec Ottobre : tout coïncide parfaitement, tout est bien proportionné, la taille est bonne (104 pour mon fils de 100/101cm, il est fin donc au large, il pourra encore le mettre à l'automne), les explications sans soucis même s'il n'y a pas une image... Bref, tout le monde est content : moi de la réalisation, lui du résultat (il est désormais le dinosaure qui doit manger les autres à la récréation).

Bon, les affaires reprennent, je finirai bien par vous montrer un jour le pantacourt Batman, les photos sont bien au chaud sur mon disque de sauvegarde depuis septembre...