L'aiguillée Sauvage

L'aiguillée sauvage

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

- page 3 de 24 -

Le doublage de la Belladone

On me signale la disparition bien embêtante d'un billet bien utile que j'avais écrit l'an dernier : comment j'ai doublé la Belladone de Deer&Doe.

Je vais faire de mon mieux pour réécrire le billet au plus vite, je devrais pouvoir retrouver les différentes étapes en m'aidant des photos mais je manque hélas cruellement de temps en ce moment.

D'ici là, si l'une d'entre vous a sauvegardé ou imprimé mon billet je lui serais plus que reconnaissante si elle pouvait me le faire parvenir, ça m'aiderait grandement !

Merci d'avance pour votre aide ainsi que pour votre patience et votre compréhension :)

Edit : C'est bon, la gentille jalyla m'a envoyé le fichier PDF, je vais pouvoir remettre en ligne assez rapidement (dans les jours qui viennent) le billet :)

En attendant, voici déjà la version PDF : doubler_une_robe_belladone.pdf

Vous pouvez aussi consulter les images en pleine taille dans mon album Flickr : Doublage de la Belladone

Doublure Belladone - étape 9 vue 2
 :: 

Fanfare Babar

On continue le rattrapage 2013 avec ce pyjama Babar.

Oui, tout ce qui ressemble de près ou de loin à un éléphant (ça peut être un hippopotame ou un mammouth par exemple) a été baptisé Babar...

Fanfare pyjama - top

Pour le tissu, il s'agit de la sublime collection de flanelles bio Fanfare by Rae Hoekstra pour Cloud 9 Fabrics. Très difficile à trouver en Europe, j'ai fini par les commander aux États-Unis sur Etsy. C'est dommage car à l'origine elles ne sont pas très chère, une dizaine d'euros le mètre, mais les frais de port en doublent presque le prix... Tant pis, quand on aime on ne compte pas, et ça restait abordable par rapport à ce qu'on peut trouver ici, vu la qualité autant du tissu que des motifs !

Fanfare pyjama - top detail

De nouveau d'après un patron de blouse issue du livre Mes petits Habits

Fanfare pyjama - top buttons detail

J'ai eu le plaisir d'inaugurer ma pince à pression Kam \o/

Fanfare pyjama - pants Fanfare pyjama - waistband detail Fanfare pyjama

Le pantalon, lui, est réalisé à partir du patron de short de Dana, de MADE. J'étais partie sur du 2 ans, taille habituelle de Robin, mais finalement le tissu n'étant pas très élastique ça a vite été juste alors j'ai rouvert la ceinture et les coutures de côté pour rajouter une pièce afin d'élargir le haut tout en gardant les jambes assez fines (et en m'épargnant de devoir AUSSI refaire les bracelets de chevilles... ).

Et voilà, de quoi ravir un petit garçon avec des éléphants, et sa maman avec une couture sympa et de beaux tissus :)

Reste maintenant à se décider sur la collection été, ça va être difficile !!

Pyjama d'homme

On continue avec un pyjama pour mon mini-homme.

À l'origine le but était de tester un patron de chemise pour l'été... depuis j'ai trouvé une dizaine d'autres patrons tous mieux les uns que les autres et de toute façon mon mini a pris une, voire deux tailles selon les modèles, retour à la case départ...

Pyjama d'homme - haut Pyjama d'homme - dos

Chemise et pantalon tous deux issus du livre Mes petits habits

Je suis très contente des patrons qui tombaient parfaitement, aux explications simples et donc sans grande difficulté. J'aime beaucoup la longueur du pantalon, un peu courte, ça allait très bien à mon petit bonhomme qui avait enfin un pantalon non retroussé et sur lequel il ne marchait pas.
Seul bémol l'ouverture pour passer l'élastique : au début j'ai trouvé ça pas mal, bien fini, ça laisse une ouverture surpiquée propre. Et puis finalement c'est long pour pas grand chose, on n'a pas besoin de garder l'élastique accessible. La prochaine fois je ferai comme d'habitude, ou alors je sauterai l'étape surpiqûre et refermerai à la main

Pyjama d'homme - détail pantalon Pyjama d'homme
 :: 

La robe de mariée d'Alice

Pour commencer la re-publication de mes créations de l'année passée, voilà la robe de mariée d'Alice, cousue l'été dernier.

Un sacré challenge : Alice habite à 120km de moi et était en fin de grossesse, nous devions donc limiter au maximum les déplacements et la prise des mesures était quelque peu rock'n'roll.
Mais le défi a été relevé et Alice a été ravie de sa Belladone de mariée :)

Bellalice

Je n'ai modifié que l'encolure, pour lui faire un joli décolleté en V, et placé une fermeture invisible sur le côté, tout le reste est tombé parfaitement.

Bellalice

C'est Alice qui a eu l'idée de faire la robe bicolore, moi je partais plutôt sur un idée avec des passepoils pour souligner les découpes mais c'était finalement trop... je ne sais pas, trop, ça n'allait pas.

Bellalice

L'encolure et les découpes du dos sont bordées de biais réalisé dans le même satin de coton blanc, fini à la main pour une finition impeccable et invisible.

Bellalice

Le tissu est un satin de coton fabuleux, signé Pascal Millet et dégotté dans une solderie de grands couturiers de Toulouse.

Bellalice

Retour vers le... passé !

Quelques soucis de virus, un changement d'hébergeur, une réinstallation et une restauration plus tard, revoilà l'Aiguillée Sauvage... mais en octobre 2012 ! Et oui, c'est ça de ne pas faire ses sauvegardes... Je vais tenter de trouver le temps, si ce n'est de réécrire les billets, au moins de faire quelques résumés car heureusement je mettais mes photos, du moins les plus importantes, sur Flickr

à très bientôt, avec un peu de chance je devrais arriver ce mois-ci à finir au moins 1 si ce n'est 2 ouvrages !

Comment j'ai doublé la Belladone de Deer and Doe

Un problème avec mon hébergement m'a fait perdre tous les billets datant d'après octobre 2012. En attendant le rétablissement du billet sur mon blog, vous pouvez télécharger mon tuto complet au format PDF : doubler_une_robe_belladone.pdf
Et consulter les images en pleine taille dans mon album Flickr : Doublage de la Belladone

Doublure Belladone - étape 9 vue 2

Merci de votre compréhension :)

 :: 

Livre de déguisements : Princesses, Pirates & Cie

Pas beaucoup de couture depuis un moment, quelques tricots en cours, alors en attendant un nouveau chouette livre de couture : Princesses, pirates & Cie, 24 déguisements pour les 3 à 8 ans.

Princesses, pirate & Cie - couverture

Je suis assez séduite par ce livre, pour plusieurs choses.

Tout d'abord les costumes sont jolis (ouf) mais surtout ils arrivent à l'être sans demander quantités de fournitures onéreuses et un travail fastidieux de longues heures journées dans un atelier. Ils arrivent à rendre très bien tout en étant simples, et pour de "simples" costumes c'est tout de même appréciable !
Enfin, je pense... autant je suis prête à tailler mon plus beau Liberty et passer quelques heures à fignoler un manteau pour qu'il soit beau et robuste, autant je n'ai pas envie de ruiner mon porte-monnaie et mon temps pour un costume qui sera porté 2 ou 3 fois et qui stimulera l'imagination de mon bambin tout aussi bien que s'il prenait une nappe en guise de cape !

Ensuite, le thème me ravit, c'est tout à fait le style que j'aime, une belle liste de personnages qui prêtent à rêver et inventer tout un tas d'histoires, jugez plutôt :

Princesses, pirate & Cie - sommaire

Les princesses, façon Disney mais pas seulement, il me semble que la Belle au Bois Dormant n'est pas vêtue comme ça dans le dessin animé :

Princesses, pirate & Cie - Cendrillon & Belle au Bois Dormant Princesses, pirate & Cie - Blanche-Neige

Et là, attention, petit événement : un des pirate est UNE pirate ! La Flibustière des Antilles !

Princesses, pirate & Cie - Flibustière & Rackham

Un regret tout de même, en écho à cette petite (r)évolution : Fantômette n'est plus en tunique et collant/legging, elle se retrouve en robe longue... tout de même moins commode pour aller rendre la justice dans la ville, avouez !
Bon, au moins elle est là, notre héroïne, et au pire un petit coup de ciseaux pour les puristes et la robe sera vite raccourcie en tunique ;)

Princesses, pirate & Cie - groupe

Une tout de même jolie brochette !

Par contre, point de prince charmant, les garçons les plus bucoliques pourront se tourner vers l'elfe, ou encore Merlin qui accompagne la fée Mélusine :

Princesses, pirate & Cie - Mélusine & Merlin

Et enfin, last but not least, le dernier mais non le moindre, mon préféré, forcément... Robin des Bois !

Princesses, pirate & Cie - Robin & Dartagnan

Et sa ceinture en Liberty, of course !!

Pour ce qui est de la critique "technique", je ne peux pas vous dire, je n'ai pas eu le temps de tester. Il y a des chances qu'une de mes amies fasse le crash-test pour un de ses grands fistons, elle trépigne de le feuilleter, je vous tiendrai au courant de ce qu'elle en aura pensé !

Elsa Cardigan

Pas vraiment un patron mais des notes assez détaillées, voici enfin mes notes pour réaliser le gilet de naissance Elsa :)

L'ensemble d'Elsa

N'hésitez pas à me faire des retours si vous le réalisez !

pdf.gif Elsa Cardigan - Français

pdf.gif Elsa Cardigan - English

Vous pouvez aussi le retrouver sur Ravelry pour vos projets et en téléchargement :)

 :: 

Broderie Sashiko

Et bien, et bien, mieux vaut tard que jamais, parait-il... Depuis plus d'un an que j'ai ce livre, il était plus que temps que je fasse ENFIN un de tous ces ouvrages qui me plaisent tant !

Pour la fin de l'année, avant qu'elle parte en vacances, je voulais donc faire un sac à la nounou de Robin qui a tant admiré ses petits habits. Mais on s'est mélangé les pinceaux et elle part finalement une semaine plus tôt que je ne le croyais ! Au lieu du sac que l'on voit en couverture, j'ai donc jeté mon dévolu sur la pochette du livre Inspiration Japon, de Maria O.

Pochette Sashiko Myriam

Réalisée en lin bleu, j'ai fait la broderie en rose vif uni et blanc cassé.

Pochette Sashiko Myriam Pochette Sashiko Myriam - détail intérieur

Petite personnalisation : son initiale à l'intérieur, dessinée à main levée et avec la craie qui s'effaçait au fur et à mesure donc brodée tout à fait approximativement...

Pochette Sashiko Myriam - intérieur Pochette Sashiko Myriam - contenu

Doublée de rose vif, la pochette renferme tout un assortiment de produits version voyage (kit de voyage Nuxe + brumisateur Caudalie)

Et bien cette broderie m'a beaucoup plus, c'est agréable et rapide, en plus avec les quelques conseils que Maria nous livre j'ai enfin réussi à faire quelque chose d'un tant soit peu régulier. Je crois bien que je vais profiter des vacances pour m'attaquer au sac ou à l'écharpe... ou les deux, qui sait ? :)

Poussière d'étoiles

Je ne sais par où commencer pour vous parler de ce liberty devant lequel je suis tombée en pâmoison dès que je l'ai vu : le liberty Adelajda !

Lorsque je l'ai commandé, le magasin n'avait qu'un tout petit échantillon et je me suis trompée, je voulais le simple et sobre. Tant pis, la mercière en avait commandé un plein rouleau, je n'allais pas lui dire que finalement je n'en voulais plus. Et puis quand il est arrivé... oh mon Dieu ! Je ne veux plus coudre que ça, toute ma vie !

Armée de mon échantillon, je suis partie à la recherche d'un tissu uni à assortir, c'est comme ça que je suis revenue de chez Toto avec un coupon de 2m80 d'un turquoise absolument parfait (celui de mon billet précédent), dont le jumeau que j'ai hésité à prendre (ben oui, quoi, 5€ pour 2m80 de tissu parfait ça se réfléchi, hein, bien sûr) ne doit déjà plus être là.

BREF ! Qu'est-il devenu, ce liberty ? Et bien pour le moment, un nouvel ensemble (premier, en fait, spirituellement et chronologiquement) brassière/sarouel pour mon petit gars :

IMG_1155

Pour le sarouel, il s'agit à nouveau de celui des Intemporels, à nouveau bidouillé et puis diminué car la taille 1 an était vraiment immense alors que la tunique est plutôt juste. J'ai laissé une ouverture dans les bandes étoilées, j'hésite à passer un élastique pour faire un effet bouffant.

IMG_1156

La brassière est à nouveau celle à col rond des Intemporels, à laquelle j'ai :

  • enlevé le col
  • légèrement agrandi l'encolure (pour une raison mystérieuse que je n'ai pas vu commentée chez les fans de Citronille, le devant et le dos ne correspondent pas chez moi, j'ai donc du tailler pour égaliser)
  • ajouté une parementure
  • élargi le devant pour créer un pli comme sur la blouse Galway de C'est Dimanche
  • ajouté des boutons et pattes aux manches pour les retrousser
  • fait l'ourlet avec un large biais turquoise pour palier à la longueur plutôt juste ; ainsi j'ai gagné quelques centimètres sur les 3 qui sont normalement prévus dans le patron, il ne m'a fallu qu'un peu moins d'1cm de marge de couture.

Le détail d'une des pattes de manches :

IMG_1157

Ainsi elles peuvent être portées longues ou courtes. Comme c'est bien mignon, j'ai aussi rajouté une patte identique au bas de la tunique pour un rappel du turquoise.

IMG_1162

Dans le dos, pour des raisons pratiques, j'ai remplacé les boutons par de petites pressions rivetées :

IMG_1158

J'ai un peu peur de la fragilité avec ce tissu si fin, mais je ne voulais pas avoir à m'embêter avec des boutons à enfiler dans des boutonnières, ayant pioché un modèle de bébé remuant quand on l'habille (non mais c'est un scandale, pensez-vous, mettre un pantalon ET un t-shirt, c'est bien trop long et pénible !)... J'ai un instant pensé à faire le dos en une seule pièce, avec une fente boutonnée en haut pour permettre le passage de la tête... et puis non.

Pour le pantalon, en plus de la modification des mesures et de la forme de l'entrejambe pour le rendre plus évasé, j'ai ajouté un élastique à boutonnière, ne sachant trop comment mon bonhomme allait grandir cet été, il a tendance à ne pas trop grossir ou alors par palier, comme ça je suis sûre que le pantalon lui ira tout l'été sans avoir à me lancer dans un changement d'élastique !

IMG_1159

J'aime tellement ce tissu et ça faisait tellement longtemps que je n'avais rien fait de sérieux que j'ai voulu m'appliquer et me lâcher sur les finitions parfaites alors j'ai tout fini à la main (et puis ça m'occupe le soir, devant la télé, plutôt que de faire vrombir la machine) : parementure d'encolure, rentrés du dos, ourlets des manches, biais d'ourlet.

IMG_1163

Cherchez pas, c'est IN-VI-SI-BLE, je vous dis :@

En revanche, contrairement à ce que beaucoup conseillent sur le site des fans de Citronilles, je n'ai pas réalisé l'ourlet des manches avant de coudre la manche : c'est certes plus facile mais ensuite les coutures des manches rebiquent et ça fait un coin rigide désagréable pour celui qui le porte. Ce que j'ai fait par contre c'est de marquer au fer avant de coudre, comme ça c'était au moins plus facile à fixer. Et finalement en faisant comme ça et en terminant par des points invisibles à la main c'est presque plus rapide qu'à la machine avec ce tout petit tour de poignet.

IMG_1160

Bien bien bien... reste à trouver ce que je vais faire de touuuuuuuuut le reste de mon mètre... je songe déjà à en acheter un mètre supplémentaire car je suis sûre que celui-là ne suffira pas 8~

- page 3 de 24 -